Sélectionner une page

Schéma directeur de l’énergie 2030

Lors du Conseil métropolitain du 24 Novembre 2017, Grenoble-Alpes Métropole s’est dotée d’un Schéma Directeur énergie ambitieux.

Cette feuille de route, vise à faire avancer durablement le territoire dans la transition énergétique à l’aune des défis liées au changement climatique.
Pour continuer de progresser vers un avenir durable, dans la continuité de son premier plan climat, il faut donc que le territoire diversifie ses sources d’alimentation énergétique, réduise considérablement sa consommation et diminue progressivement les énergies fossiles de son alimentation au profit des renouvelables.

C’est pour toutes ces raisons que la métropole se dote d’une feuille de route exigeante à horizon 2030.

Les objectifs pour 2030 sont ambitieux :

  • -22% de consommation énergétique
  • +35% d’énergies renouvelables et de récupération
  • -30% d’énergies fossiles.

L’urgence est à l’action car :

  • Le changement climatique impacte de plus en plus le quotidien de nos concitoyens, et les énergies fossiles, consommées en masse, émettent des gaz à effet de serre qui dérèglent le climat, avec des conséquences
    de plus en plus palpables, notamment dans nos montagnes, où l’on constate de façon visible et mesurée la fonte des glaciers.
  • La consommation de ces énergies fossiles contribuent à la pollution de l’air, qui est responsable en France du décès prématurés de plus de 40’000 personnes.
  • L’énergie va devenir de plus en plus cher à produire, sauf à commencer dés aujourd’hui la transition vers des modes de productions durables qui n’ont pas de coûts cachés ou d’acheminement importants vers notre territoire.

 

 

 


// Pour en savoir plus, consultez la présentation complète du schéma directeur énergie :

SDE 231117-def BD

 


// Retrouvez ci dessous la délibération adoptée en Conseil Métropolitain

Schéma directeur de l’énergie : adoption de la feuille de route 1DL170605

Depuis le 1er janvier 2015, la Métropole est compétente en matière de contribution à la transition énergétique, de soutien aux actions de la maîtrise d’énergie, de concession de distribution publique d’électricité et de gaz, de création, d’aménagement, d’entretien et de gestion des réseaux de chaleur et de froid. Saisissant l’opportunité de ce passage en Métropole, Grenoble-Alpes Métropole s’est ainsi engagée dans la construction d’un schéma directeur de l’énergie.

En cohérence avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015 (TEPCV), la Métropole a la volonté de réduire sa dépendance énergétique aux énergies fossiles, d’augmenter la part des énergies renouvelables et lutter contre le changement climatique. Le schéma directeur de l’énergie donne les grandes orientations de la Métropole en matière de consommation et d’approvisionnement énergétique, pour le territoire, à horizon 2030. Il a pour cadre le Plan Air Energie Climat dont il vient préciser les objectifs en les territorialisant et en les déclinant par secteur d’activité : il constitue une feuille de route, partagée avec les acteurs du territoire. Cette démarche n’est ni obligatoire, ni réglementaire ; elle résulte de la volonté des élus métropolitains de se doter d’un cadre programmatique pour donner du sens à la prise de compétence énergie en 2015.

Le schéma directeur s’inscrit dans une démarche globale, dénommée « étude pour la construction de la transition énergétique de la Métropole », dont l’objectif était de préfigurer l’organisation du service public de l’énergie parallèlement à l’élaboration du schéma directeur, afin de travailler la cohérence entre la mise en oeuvre opérationnelle et les objectifs pour le territoire. Un panel de citoyens, questionné sur la façon dont peuvent être mobilisés et accompagnés les citoyens comme acteurs de la transition énergétique, a produit un avis, qui a nourri l’étude.

Intervention de Vincent Fristot

Intervention d’Alan Confesson : explication de vote et rappel de l’importance de la filière hydroélectrique

// Consulter la délibération

Sur l’amendement :
Conclusions adoptées à l’unanimité.
Sur la délibération ainsi amendée :
Abstentions 4 : GM
Conclusions adoptées.

Share This