Schéma directeur des espaces économiques

Par délibération en date du 1er juillet 2016, le Conseil métropolitain a engagé l’élaboration d’un Schéma Directeur des Espaces Economiques (SDEE). Cette démarche s’inscrit dans un contexte où la Métropole est, depuis le 1er janvier 2015, compétente pour l’aménagement, la gestion et l’entretien de l’ensemble des zones d’activités économiques du territoire métropolitain, soit plus d’une cinquantaine.

Au-delà de l’évidente nécessité de bien connaître et gérer les zones d’activités pour lesquelles elle est compétente, la Métropole souhaite par cette démarche préciser ses objectifs en matière de capacités et modalités d’accueil des entreprises sur son territoire (accessibilité, qualité des espaces publics, services proposés aux entreprises …), nécessaires à son développement et à la création d’emplois. Les enjeux sont multiples : la fiscalité économique représente notamment plus de la moitié des ressources de notre collectivité, et les entreprises participent fortement au financement d’une politique de transport ambitieuse. De plus, ces espaces doivent participer au besoin urgent de réduire l’empreinte carbone de la Métropole et et prendre en compte le besoin de relocalisation des activités de proximité vers les centres urbains.
Les capacités et les modalités d’accueil proposées par la Métropole aux entreprises sont donc des enjeux de premier plan.

Les objectifs visés par le schéma directeur sont les suivants :

  • Améliorer la lisibilité et le fonctionnement des espaces économiques, qu’ils soient tertiaires, productifs ou commerciaux
  • Identifier les leviers permettant de développer de nouvelles capacités d’accueil qualitatives
  • Orienter les futurs investissements de la Métropole en matière de requalification des espaces publics, d’accessibilité, de desserte numérique
  • Développer une offre de service au plus près des attentes des acteurs économiques
  • Se doter d’un outil de promotion des espaces économiques

Ce schéma directeur a été adopté lors du conseil métropolitain du 28 septembre 2018

// Consulter la délibération et sa synthèse en annexe

 

Le 1er avril 2016, le Conseil métropolitain adoptait une délibération relative à l'adoption du plan de développement de l'Economie Sociale et Solidaire 2016-2020.

Le plan d'action s'articule en quatre axes :

  • Entrepreunariat et développement d'activités en ESS
  • Communication, promotion et sensibilisation
  • Ressources humaines et ESS
  • Observation et prospective

// Pour consultez la délibération

Le 1er avril 2016, le Conseil métropolitain adoptait une délibération-cadre relative à l’adoption du Schéma métropolitain de développement touristique pour la période 2016-2020.

Cette stratégie s’articule autours de cinq grands axes :

  • Concrétiser la promesse client de la ville au coeur des montagnes
  • Développer l’attractivité par une promotion efficace, une prise de parole nouvelle centrée sur le lien ville-montagne
  • Améliorer la compétitivité de la destination par un travail de qualification de l’offre
  • Garantir l’excellence tout au long de la chaine d’accueil et de services aux publics
  • S’organiser pour mettre en oeuvre la stratégie

// Pour consulter la délibération

Cette délibération définie une constructions de la politique métropolitaine en faveur du commerce et de l’artisanat autour de deux axes :

Veiller à l’équilibre de l’offre commerciale, artisanale et de service à l’échelle de l’agglomération, en organisant la cohérence territoriale en matière d’accueil et de développement des commerces (Mobiliser le PLUI, mettre en place des outils d’analyse de suivi de l’activité commerciale, accompagner les communes dans les projets urbains qui intègrent le développement du
commerce et de l’artisanat)

Assurer, aux côtés des communes, un accompagnement de proximité des entreprises (Mettre en place un dispositif métropolitain d’aides directes à l’investissement des commerçant.e.s, développer l’animation territoriale afin de permettre l’émergence de projets et les accompagner dans leur mise en oeuvre…)

// Pour consulter la délibération

Le 3 avril 2015, le Conseil métropolitain adoptait une délibération définissant la stratégie agricole de 2015 à 2020.

Les deux axes majeurs de la stratégies sont :

Préserver et valoriser le potentiel agricole pour une production de qualité (favoriser le maintien et le renouvellement des agriculteurs, conforter l’activité agricole dans le respect de l’environnement…)

Déployer une stratégie agricole alimentaire de territoire et ses outils (Augmenter de manière significative la part de produits biologiques et locaux dans la restauration collective, permettre aux habitant.e.s d’être acteur de l’alimentation locale, développer les systèmes et outils de distribution adaptés…)

// Pour consulter la délibération