Sélectionner une page

Dispositif d’aide à l’achat d’un véhicule moins polluant

Depuis le 24 Novembre 2017, Grenoble Alpes Métropole s’est dotée d’un dispositif d’aide à l’achat d’un premier véhicule moins polluants à destination des professionnels.

Cette aide, sous la forme d’une subvention, est valable pour l’achat ou la location longue durée d’un véhicule électrique, gaz naturel, biogaz et hydrogène.

Qui peut en bénéficier ?

L’aide est proposée aux microentreprises (sous réserve que l’activité concernée soit l’activité principale du chef d’entreprise), aux très petites entreprises de moins de 10 salariés et aux petites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés.

– Les entreprises dont le siège est domicilié dans la métropole grenobloise.

– Les commerçants non sédentaires résidant ou ayant un siège social dans la métropole.

 

 

 

 

 

 

 


Retrouvez ci dessous le résumé de la délibération adoptée en Conseil métropolitain

Création d’un dispositif d’aide à l’achat de véhicules (Véhicules Utilitaires Légers et Poids-Lourds) moins polluants à destination des professionnels et signature d’une convention de partenariat avec GRDF pour la promotion des véhicules propres GNV et bioGNV (co-rapporteur, Guy JULLIEN) 1DL170675

La Métropole grenobloise connait des dépassements récurrents des seuils d’émission de polluants réglementaires européens et de ceux fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé (particules en suspension PM10, dioxyde d’azote NO2 et ozone). Dans le bassin grenoblois, entre 3 et 7% des décès sont imputables à cette pollution. C’est pourquoi la Métropole a choisi de s’engager fortement pour la qualité de l’air.
Le secteur des transports routiers contribue aux émissions de polluants locaux et en particulier le transport routier de marchandises.

Afin d’accompagner les acteurs du monde économique vers des motorisations plus vertueuses, la Métropole souhaite mettre en place un dispositif d’aide à l’achat et de location longue durée et de location avec option d’achat de véhicules moins polluants. Inscrit dans la convention « Ville Respirable en 5 ans » signée avec l’État qui le finance à hauteur de 30%, ce dispositif ciblera les Véhicules Utilitaires Légers (VUL) et les Poids-Lourds (PL) et permettra d’aider à amortir le surcout d’une motorisation plus vertueuse (électrique, GNV ou hydrogène) par rapport à une motorisation diesel.

Intervention de Yann Mongaburu

// Consulter la délibération

Conclusions adoptées à l’unanimité

Share This