Sélectionner une page

/ Aquapole

Méthanisation : Aquapole, un équipement vitrine de l’innovation grenobloise

5 collectivités du sud de la France sont venues visiter les récentes installations de la station d’épuration Aquapole qui permettent notamment de produire du biométhane à partir du traitement des eaux usées.

Equipement important de la Métropole grenobloise pour la transition énergétique de son territoire, la station d’épuration Aquapole (Fontanili-Cornillon) est depuis quelques semaines la deuxième en France – après celle de Strasbourg – à produire du biométhane à partir des eaux usées des habitants… Et à réinjecter ce gaz dans le réseau public. Une innovation venue parachever un large plan de rénovation de la station, lancé en 2010, qui a permis de diminuer significativement les odeurs incommodantes aux alentours et d’améliorer la qualité et la quantité des eaux traitées.

Mais c’est bien la capacité innovante d’Aquapole à produire du biométhane qui a particulièrement retenu l’attention des représentants de la Communauté de communes moyenne Durance, de la mairie de Sisteron, des collectivités territoriales des Alpes du Sud, de la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée et de GRDF Méditerranée. Tous, invités par Electricité réseau distribution France (ERDF), qui reçoit et distribue le gaz dans l’agglomération grenobloise, à découvrir les nouvelles installations.

Car après Strasbourg, et à l’heure où les notions de recyclage, de valorisation et d’énergie durable ont le vent en poupe auprès des collectivités, cette innovation propulse très concrètement l’agglomération grenobloise sur le devant de la scène nationale. Et commence à intriguer un peu partout en France : « Les collectivités souhaitent désormais produire et valoriser leur biogaz par la méthanisation de leurs boues d’épuration, de leurs déchets agricoles… voire de leurs ordures ménagères », explique-t-on du côté d’Aquapole. « Avec son processus opérant de méthanisation, Grenoble est ainsi devenue une vitrine française, et les élus souhaitent pouvoir observer une réalisation qui fonctionne, avoir un retour d’expérience, connaître le montage du projet, les aspects réglementaires ou les contraintes d’exploitation », afin d’anticiper leurs projets.

Grâce à ce système, la station grenobloise Aquapole produit chaque jour environ 7 000 m3 de biométhane, soit, par an, l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de 2500 foyers !

 

// Lire le communiqué sur le site de la Métropole en cliquant ici

// Voir la page dédiée sur le site de la métro

Share This