Afin d’anticiper et de mieux juguler les pics de pollution dans l’agglomération grenobloise, un nouveau protocole de recommandations, d’alertes et de mesures vient d’être mis en place par la préfecture de l’Isère, en lien avec Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, l’observatoire de surveillance de la qualité de l’Air de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

La gestion des pics de pollution n’est pas nouvelle dans l’agglomération. Elle est encadrée depuis 2014 par un arrêté inter-préfectoral régional dont la dernière révision prévoit des actions temporaires ciblant les secteurs agricole, industriel et résidentiel et celui des transports routiers notamment.

Pour renforcer ce dispositif, un protocole local signé fin 2016 par la Métropole, le Pays Voironnais et le Grésivaudan, visait à réduire la durée et l’intensité des pics de pollution en limitant la circulation en fonction de l’ancienneté des véhicules (Certificats qualités de l’air) et du nombre de jours cumulés de pics de pollution.

Désormais, le nouveau dispositif de gestion des épisodes se veut plus complet et plus précis puisqu’il cible tous les secteurs générateurs de pollution, en fonction de la nature des épisodes (hivernal, estival ou mixte), de leur intensité, et du bassin d’air concerné (bassin grenoblois, bassin nord Isère, bassin zone alpine Isère).

En cas de pic de pollution, le dispositif décline dorénavant trois niveaux de mesures spécifiques, selon qu’il s’adresse à l’ensemble de la population, aux automobilistes, au secteur résidentiel, aux collectivités territoriales, aux autorités organisatrices des transports, au secteur agricole ou industriel ou encore à celui du bâtiment.

Les différents niveaux de mesures :

> Le niveau 0 concerne des recommandations comme l’abaissement de la vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90 km/h, ou encore l’encouragement à utiliser les modes de transport doux comme le vélo, les transports en commun, le covoiturage, etc.

> Le niveau 1 met en place des mesures contraignantes qui peuvent être différentes selon la nature de la pollution et le secteur d’activité, comme par exemple l’interdiction du débroussaillement par le feu pour le secteur agricole en cas d’épisode de pollution hivernal aux particules fines (retrouvez l’ensemble des mesures sur le site de la préfecture de l’Isère).

> Les niveaux 2 et 2 aggravé prévoient des mesures qui s’additionnent aux mesures de restrictions et de recommandations déjà prises aux niveaux inférieurs. Selon la nature de l’épisode, le préfet peut graduer sa réponse en appliquant seulement certaines mesures ou en les durcissant.

 

Pour recevoir les alertes par Mail ou par SMS en cas de pic de pollution, inscrivez-vous sur le site metromobilite.fr

 

// En savoir plus Retrouvez toutes les infos sur le site de la préfecture de l’Isère

// Revue de presse

[France 3 Auvergne Rhône Alpes] Attention, la vignette Crit’air est obligatoire en Isère !

[France Bleu Isère] Circulation, vignette, chauffage : les nouvelles règles à respecter lors d’un pic de pollution en Isère


Le Certificat Crit’Air – publié le 17 Novembre 2016

Le SMTC de l’agglomération grenobloise et Grenoble-Alpes Métropole, aux côtés des pouvoirs publics du territoire, ont élaboré un protocole permettant de réagir rapidement et efficacement en cas de pics de pollution.

 

cqaCe protocole s’appuie sur les « certificats de qualité de l’air » élaborés par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, classant les véhicules en 6 catégories en fonction de leur motorisation et de leur date de première immatriculation, permettant notamment de limiter la circulation des véhicules les plus polluants lors de ces pics de pollution. Il entre en vigueur en novembre 2016 et pourra donner lieu à verbalisation en période de pic de pollution à partir du 1er janvier 2017.

// Pour recevoir son certificat, il suffit de le commander en ligne sur le site www.certificat-air.gouv.fr.

Le coût du certificat est fixé à 4,18 euros. Le SMTC a cependant décidé d’offrir une compensation aux personnes qui auront fait cette démarche avant le vendredi 30 décembre 2016. Ainsi, sur présentation de la facture du certificat, les habitants de la métropole grenobloise pourront obtenir 3 tickets « 1 trajet » gratuits, valables sur le réseau Tag.

Ce dispositif sera opérationnel à compter du mercredi 2 novembre, uniquement pour les habitants des 49 communes de la métropole grenobloise auprès de l’agence M Station Mobile (15, bd Joseph-Vallier) ouverte du lundi au vendredi de 8h à 18h30.

// Toutes les explications en vidéo

// Retrouvez toutes les explications sur le dispositif en suivant ce lien

// Le point sur la situation relatif à l’épisode de pollution dans le bassin grenoblois en suivant ce lien

// Vous pouvez également retrouver la présentation du dispositif dans les journaux ci-dessous:

  • Dans le journal de TF1 en cliquant ici à partir de 8’45
  • Sur le site de France TV Info en cliquant ici
  • Sur le Monde en cliquant ici
  • Sur le site de France Bleu en cliquant ici
  • Dans le RecapInfo de Télégrenoble en cliquant ici
  • Dans l’Essor en cliquant ici
  • Sur PlaceGrenet en cliquant ici
  • Le Parisien en cliquant ici
  • France Info en cliquant ici
  • France 3 Alpes en cliquant ici
  • Revue de Presse du Mercredi 14 décembre 2016:
  • FRANCE BLEU DU 14/12/2016 – Les mesures de restriction de circulation sont reconduites jeudi dans le bassin grenoblois au 10e jour de pollution : Lire l’article
  • TF1 DU 13/12/2016 – JT 20H – Grenoble teste les vignettes anti-pollution – Voir le JT
  • FRANCE 2 DU 13/12/2016 – JT : Pollution : Grenoble teste la circulation restreinte Voir le JT
  • RMC DU 13/12/2016 Vignettes anti-pollution à Grenoble: “Une mesure injuste, incohérente et inefficace” Alain Freyssinet, vice-président de l’Automobile Club du Dauphiné Lire

Et d’autres retours média sur le pic de pollution qui a touché la Métropole grenobloise durant 12 jours :

  • Le Point : Pollution à Grenoble: moins de voitures, plus de transports en commun // Lire
  • FR3 / Pollution : Grenoble teste l’éco-pastille // Lire
  • France info avec FAP / Pollution : à Grenoble, les voitures immatriculées avant 1997 n’ont toujours pas le droit de rouler // Lire
  • Rue 89 / Les vieux véhicules au garage pendant le pic de pollution à Grenoble : un coup de com’ ? // Lire
  • 20 minutes : Grenoble: Les veilles voitures toujours priées de rester au garage lundi // Lire
  • FR3 / Pollution à Grenoble : les voitures de plus de 20 ans interdites de circulation // Lire
  • Ouest France / Pollution. A Grenoble, les voitures de plus de 20 ans interdites // Lire
  • LCI / A Grenoble, les vieilles voitures seront interdites samedi à cause de la pollution // Lire
  • FR3 / Pollution : Grenoble met en place des mesures exceptionnelles // Lire
  • France Bleu / Suite du pic de pollution à Grenoble : les restrictions restent les mêmes, les contrôles renforcés // Lire
  • BFM / Pollution à Grenoble: les voitures d’avant 1997 interdites de circuler // Lire
  • France Bleu / Pollution : restrictions de circulation dès samedi à Grenoble en fonction de l’âge du véhicule // Lire

Semaine du 18 décembre 2017

  • France 3 Régions : Pollution dans les Alpes et sa région : “Un pic d’une durée exceptionnelle” // Lire ici
  • Le dispositif levé après 12 jours : // Lire ici
  • France bleu Isère : 12 ème jour de pollution à Grenoble : Le problème du chauffage au bois Lire ici