Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

FOCUS – Créer des itinéraires directs, sécurisés et fiables afin de tripler le nombre de déplacements quotidiens à vélo en l’espace de trois ans. Voici ce qu’ambitionne la Métropole avec Chronovélo, nouveau réseau cyclable structurant de l’agglomération grenobloise. Lancé en juin dernier, ce projet prévoit l’aménagement de 40 kilomètres de voies cyclables qui, d’ici 2020, traverseront le territoire métropolitain du Nord au Sud et d’Est en Ouest. De quoi offrir aux Grenoblois une alternative concrète à la voiture.

Une piste cyclable de 4 mètres de large, à double voie, délimitée par un marquage au sol flambant neuf, de couleur jeune et bleue. Les premiers kilomètres de Chronovélo ont vu le jour en juin dernier dans les rues Lanoyerie et Desmoulins, non loin de l’Estacade. Il s’agit du premier tronçon de l’un des quatre axes majeurs qui, dans trois ans, atteindront de nombreuses communes situées aux antipodes de l’agglomération grenobloise. En l’occurrence, Saint-Égrève et Saint-Martin-d’Hères, les deux futurs “terminus” de cette liaison initiale.

 

La Métropole mise sur Chronovélo, nouveaux réseau cyclable structurant de l'agglomération grenobloise, pour multiplier par trois l'usage du vélo.Les premières kilomètres de Chronovélos

Les premiers kilomètres de Chronovélos, nouveau réseau cyclable structurant de la Métropole, ont vu le jour le 9 juin dernier. © Giovanna Crippa – Place Gre’net

« Dans les prochaines années, Grenoble-Alpes Métropole envisage de réaliser 40 kilomètres de voies cyclables sur un réseau structurant qui offre à la fois des itinéraires directs, confortables et sécurisés, avec l’ambition d’aménager des espaces apaisés, facilement praticables et identifiables, pour attirer les nouveaux usagers du vélo », explique Christophe Ferrari, président de la Métro, principal porteur de ce projet initié en 2015.

// Lire la suite de l’article sur le site de Place Gre’Net

Share This