Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

A l’automne 2016, élus, acteurs culturels et habitants de la Métropole participaient à l’élaboration des premières orientations métropolitaines en matière de culture. Le transfert de la MC2, du CCN2 et de l’Hexagone ainsi que le lancement d’une réflexion sur l’animation et le développement d’un réseau de lecture publique à l’échelle métropolitaine sont les premières étapes de cette démarche.

Au-delà du transfert d’équipements d’envergure, c’est bien à la cohésion et à l’articulation des richesses de nos territoires que nous allons travailler, pour construire ensemble une Métropole durable, solidaire et attentive à l’évolution des besoins sociaux et des dynamiques qui s’y développent. La plus-value métropolitaine, c’est la coopération : faire ensemble pour favoriser l’échange d’expériences et les apprentissages mutuels ; articuler les complémentarités pour garantir des espaces d’expression, de rencontre et de création ouverts à tous les métropolitains ; ou encore s’appuyer sur les ressources existantes pour faire émerger des parcours artistiques et culturels qui rassemblent nos territoires.

Notre Métropole accompagne déjà des initiatives intercommunales : Printemps du Livre, Street Art Festival… En complémentarité avec les communes, elle a vocation à renforcer cette dynamique, pour faciliter les initiatives et révéler les talents qui nourrissent la cohésion et la vitalité culturelle de notre territoire.

A l’écoute des acteurs culturels et des habitants, notre Métropole doit être l’espace d’une mise en dialogue des ressources de nos territoires, en garantissant un égal accès aux droits culturels indispensables à la dignité et à l’émancipation de chacun et faciliter l’émergence d’initiatives collectives, innovantes et solidaires.

 

Francie Mégevand (maire d’Eybens), & Eric Piolle (Maire de Grenoble), co-présidents de groupe du Rassemblement Citoyen Solidaire Ecologiste (RCSE)

// Télécharger le numéro 9 de Métropole

Share This