Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Le prochain comité syndical du SMTC se réunit en séance publique jeudi 13 avril 2017 à 10h. Consulter l’ordre du jour de la séance.

// A suivre en direct sur la chaîne Youtube du SMTC

Au sommaire notamment :

 

Schéma multimodal de la mobilité – Territoire Grand Sud

En janvier 2016, le SMTC a mandaté l’Agence d’urbanisme pour mener une étude sur la définition d’un schéma multimodal à visée opérationnelle sur l’ensemble du territoire du grand sud de la métropole (périmètre du comité de déplacements). Ce périmètre, outre les communes issues de l’ancienne intercommunalité du sud-grenoblois (Notre-Dame-de-Commiers, Saint-Georges-de- Commiers, Champs-sur-Drac, Saint-Pierre-de-Mésage, Notre-Dame-de-Mésage, Saint-Barthélémyde- Séchilienne, Séchilienne , Vizille, Montchaboud, Jarrie, Champagnier, Vaulnaveys-le-Bas, Vaulnaveys-le-Haut), intègre les communes de Miribel-Lanchâtre, le Gua, Vif, Varces, Saint-Paul-de- Varces, Claix et Pont-de-Claix.
Par délibération du 23 mars 2017, le comité syndical a pris acte des contributions issues de la concertation citoyenne relative au schéma multimodal de mobilité du territoire Grand Sud.
Le partage de l’état des lieux réalisé par l’agence d’urbanisme avec les instances de concertation a fait émerger les enjeux suivants :

  • Susciter des changements de comportement de mobilité pour les déplacements locaux et métropolitains
  • Prendre en compte les besoins au-delà de la métropole
  • Mettre à niveau l’offre de transport collectif sur le territoire vizillois
  • Rendre plus attractif le temps de parcours en transports collectifs par rapport à la voiture, prioritairement sur deux liaisons :
    Territoire grand sud ↔ Territoire du Sud
    Territoire grand sud ↔ Grenoble
  • Développer l’usage des modes actifs en s’appuyant notamment sur la richesse des espaces naturels et des paysages
  • Soutenir le développement des usages partagés de la voiture (covoiturage, autostop organisé)
  • Assurer l’accès à la mobilité pour tous (notamment pour les populations non motorisées)
  • Articuler l’offre de mobilité avec la géographie sociale du territoire (quartiers politiques de la ville, projets de construction de logements sociaux dans le cadre de la loi SRU)
  • Accroître l’efficacité de l’offre de mobilité pour un coût maîtrisé

// Consulter le projet de délibération

// Consulter le schéma de mobilité multimodale du Grand Sud métropolitain

 

Participation du SMTC au programme de travail 2017 de l’agence locale de l’énergie et  du climat (ALEC)

L’Agence Locale de l’Énergie de Grenoble (ALE) a été créée en 1998 pour favoriser et entreprendre, sous l’impulsion et le contrôle de ses membres, des opérations favorisant la maîtrise de l’énergie et la protection de l’environnement dans une optique de développement durable. Le SMTC adhère à l’ALE, depuis sa création, en qualité de membre actif, aux côtés de la Métropole et de ses communes membres.
En 2010, l’ALE a modifié ses statuts, notamment pour inscrire la thématique de la lutte contre les dérèglements climatiques dans l’objet social de l’ALE, qui est ainsi devenue l’Agence Locale de l’Energie et du Climat (ALEC).
Jusqu’en 2016, la contribution annuelle versée par le SMTC à l’ALEC participait à la mise en oeuvre du programme partenarial d’activités développé par l’ALEC autour de trois missions principales, définies chaque année par le Conseil d’Administration de l’ALEC :

  • la sensibilisation et la formation à l’utilisation rationnelle de l’énergie et au changement climatique, et particulièrement à la question des déplacements, à destination du grand public, des acteurs publics et des acteurs privés ;
  • l’assistance, le conseil et la veille concernant les technologies de véhicules moins polluants et moins émetteurs de gaz à effet de serre ;
  • la participation à un dispositif permanent de suivi des consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements.

Il est proposé de poursuivre ce partenariat entre le SMTC et l’ALEC en 2017, et de le développer en y ajoutant des missions ponctuelles qui intéressent particulièrement le SMTC.

 

 

Share This