Sélectionner une page

BANDEAU-site29JANV

 

Conseil métropolitain dédié au Budget Primitif 2017

// Télécharger le rapport des délibérations à l’ordre du jour

// La présentation du Budget primitif 2017

// Annexe : Maquette BP 2017 Budget Principal

Cette année encore, les compétences exercées par Grenoble-Alpes Métropole se renforcent dans les domaines du tourisme, de l’action sociale (transferts du Département) ainsi que de voirie avec le transfert des routes départementales. Ces nouvelles compétences rendent donc délicat la comparaison avec les années précédentes. Il traduit les orientations budgétaires de notre majorité et notamment le maintien d’un niveau important d’investissement en faveur de la transition énergétique et écologique sur notre territoire, malgré les baisses de dotation de l’État aux collectivités.

Le budget primitif 2017 de la Métropole est l’occasion de réaffirmer ses engagements en matière de lutte contre les précarités et de résorption des inégalités sociales et territoriales. La mise en œuvre de la transition énergétique à l’échelle métropolitaine se traduit, notamment, dans le budget 2017 par un fort soutien à la Prime Air Bois ainsi qu’au dispositif Mur Mur 2.

La Métropole grenobloise fait le choix de maintenir une capacité d’autofinancement équivalente à 20%  de ses dépenses d’équipements. Ce budget primitif 2017 présente un montant des recettes de fonctionnement de 500 M€ tandis que ses dépenses de fonctionnement sont évaluées à 407 M€. Pour 2017 le montant des investissements sera de 160 M€ avec de bons niveaux d’épargnes (55,7 M€ d’épargne brute et 16,1 M€ d’épargne nette.)

 

Ce qu’il s’est passé :

 

Intervention de Francie Mégevand à propos du budget primitif

« Des investissements vertueux et d’anticipation, ceux-là mêmes qui généreront des économies à terme, à la fois bon pour l’emploi local et pour notre environnement, notre groupe d’élus le répète et le porte depuis notre arrivée en 2014. Nous l’avons d’ores et déjà enclenché sur de nombreux dossiers et nous pouvons citer pèle mêle : le Programme Local de l’Habitat et sa mise en œuvre, la démarche « Métropole Apaisée », les projets cœur de ville cœur de métropole et la politique de soutien au commerce et à l’artisanat, la mise en place du certificat qualité de l’air et de la prime air bois, etc »

Intervention de Christine Garnier sur un logement de qualité pour chacun.e

« 2017 verra le début de la mise en œuvre de notre Programme Local de l’habitat 2017-2022, un PLH qui place l’habitant au cœur de la politique de l’habitat dans un objectif d’un logement de qualité pour chacun et chacune et un logement abordable.

Plus précisément, ce sera cette année un nouveau dispositif « logement toujours », il s’agit d’adapter le statut du logement aux besoins du ménages et non l’inverse. Ce sera aussi le lancement d’un nouveau dispositif de conventionnement des logements privés en logements sociaux afin de lutter contre la vacance et créer des logements sociaux en diffus, enfin ce sera l’occasion de continuer le travail d’encadrement des loyers. »

 

Intervention d’Yann Mongaburu sur promouvoir une mobilité durable

« Un enjeux de politique cyclable, avec un investissement important, 500 000 € sur le réseau secondaire pour pouvoir en faire profiter le territoire grand sud de la qualité du maillage secondaire dont bénéficie déjà le périmètre historique de la métropole. »

 

Intervention  de Suzanne Dathe sur le plan de prévention de la délinquance et la prévention spécialisée

 

Intervention de Claus Habfast sur l’université et la recherche dans la métropole

« Une augmentation significative [du budget] pour la partie science et société. C’est pour commencer un déploiement d’une activité territoriale de culture scientifique dans toutes les communes de la métropole. […] Les contacts sont pris avec des villes comme Varces, comme Jarrie mais aussi Pont-de-Claix où il va être construit un important équipement métropolitain pour que cette vocation universitaire et de recherche se trouve diffusée dans les 49 communes de la métropole. »

Intervention de Claus Habfast sur les équipements sportifs

Intervention de Georges Oudjaoudi sur « moins de déchets, plus de tri ! »

« Globalement l’année de 2017 sera une année de transition assez calme », dans l’attente des résultats de la concertation actuelle qui déterminera le scénario choisi et la mise en place d’une nouvelle politique de gestion des déchets avant la fin du mandat. »

Intervention de Jérome Dutroncy sur préserver et mettre en valeur un environnement exceptionnel 

« Une année qui sera très intense en terme de concrétisation de nos feuilles de route : d’abord sur le plan climat, [pour lequel] nous réviserons le plan d’action et nous irons au-delà, en intégrant à ce plan climat la question du bruit. Nous souhaitons être innovant et exemplaire en la matière. »

Nous verrons en 2017 des projets concrets aboutir sur de la communication, sur de la sensibilisation, bien sûr l’accompagnement toujours de notre « Prime Air Bois », et puis l’éducation à l’environnement

Intervention de Jérome Dutroncy sur renforcer les liens entre la nature et la ville 

 

// Voir aussi l’article de l’essor sur le conseil

 

Share This