Aujourd’hui c’est la Journée nationale de la qualité de l’air et demain c’est le premier jour de l’automne. L’occasion de vous demander si votre chauffage bois est performant à l’approche des premiers froids et s’il ne pollue pas trop…

 

Votre appareil de chauffage au bois date d’avant 2002 ? Vous avez une cheminée ouverte ? Faîtes des économies d’énergie et améliorez la qualité de l’air en vous équipant d’un matériel plus performant, grâce à la Métropole.

Évaluez votre appareil sur www.chauffagebois.lametro.fr. S’il se révèle non performant, la Métropole vous aide à le remplacer par un appareil labellisé « flamme verte 7 étoiles » ou équivalent grâce à la Prime Air Bois de 800 € (ou 1 200 € selon vos ressources).

De plus, la Métropole vous oriente vers des professionnels labellisés. En effet, avec ses partenaires[1], la Métropole a signé en juin une Charte d’engagement en faveur de la qualité de l’air avec 34 spécialistes du chauffage au bois. Ces derniers s’engagent à sensibiliser leurs clients sur l’impact environnemental du chauffage au bois et à les conseiller sur l’utilisation d’un appareil performant, l’emploi d’un combustible de qualité et l’entretien régulier de leur installation.

En utilisant un chauffage bois performant, vous consommerez moins de bois, profiterez d’une chaleur plus diffuse, émettrez jusqu’à 30 fois moins de particules fines et polluerez moins votre air intérieur (pour en savoir plus, rendez-vous sur www.chauffagebois.lametro.fr).

La Prime Air Bois, intégrée dans le Plan Air-Énergie-Climat de la Métropole, vise à renouveler en 5 ans un tiers des appareils non performants utilisés, pour baisser de 10% les émissions de particules fines.

Plus de 260 personnes ont déjà déposé un dossier, comme Céline Ruiz, habitante d’Eybens : « grâce à cette campagne nous avons pris conscience que notre poêle était très polluant. La subvention nous a permis de le remplacer plus rapidement que prévu par du matériel avec un bon rendement. Nous utilisons maintenant moins de bois et nous arrivons mieux à régler la température ».

Des réunions d’information se tiendront à l’automne, renseignez-vous auprès de l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC) : 04 76 00 19 09 ; prime-air-bois@alec-grenoble.org.

// Lire l’article sur le site de la Métropole