Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

C’est une information du Dauphiné Libéré : ce mardi matin, lors d’un point-presse sur la COP 21, Éric Piolle va détailler les raisons qui poussent la Ville de Grenoble à saisir le Premier ministre d’un recours gracieux. Le sujet, c’est l’A480. Plus précisément le décret signé par Manuel Valls qui permet d’élargir cet axe à 2 x 3 voies sur quinze kilomètres (entre Saint-Egrève et Claix).

// Lire l’article : A480 : Eric Piolle met la pression sur Manuel Valls | Dauphiné Libéré

Share This