Sélectionner une page

En 2015, avec -10 % du coût des abonnements aux transports en communs et – 2% sur le coût du logement, la métropole grenobloise va activement à rebours d’une tendance nationale, observable depuis plusieurs années, relative à l’augmentation du coût de la vie étudiante. En agissant sur les dépenses contraintes principales pour les étudiants que sont le logement, les déplacements et l’alimentation, la Métropole lutte contre la précarité des étudiants.

Avec une tarification plus juste et le plus adaptée à la réalité sociale la Métropole, via le SMTC, a fait dernièrement le choix d’une meilleure équité en améliorant en ce sens sa grille tarifaire : voir à ce sujet le communiqué relatif à la nouvelle grille tarifaire pour la rentrée 2015.

// Lire l’enquête sur le site de l’Unef

Share This