C’est l’explosion ! Plus de 231 ZCR, rebaptisées ZFE par le projet de « LOM », en cours d’examen au Parlement, ont été recensées dans treize pays européens par l’Ademe, en novembre 2018. Et plusieurs projets sont par ailleurs en cours.

Le principe consiste à restreindre, voire à interdire, la circulation des véhicules les plus polluants, dans un périmètre défini par la collectivité, afin d’abaisser les émissions. La France compte seulement cinq ZFE : Paris, Strasbourg et une partie des territoires des métropoles du Grand Paris, de Grenoble et du Grand Lyon.

Particules fines et oxydes d’azote

Toutefois, leur nombre devrait fortement progresser car le projet de loi « LOM » prévoit que les agglos concernées par des dépassements réguliers des normes de qualité de l’air seront tenues de mettre en place une ZFE avant le 31 décembre 2020. Cette notion de « régulièrement dépassé » devrait être précisée dans un décret publié après l’adoption de la loi. Une quinzaine de territoires parmi les plus pollués se sont déjà engagés à déployer ou à renforcer une ZFE, à la suite de l’appel à projets gouvernemental lancé en juillet 2018. Cet outil semble enfin convaincre les collectivités, mais il aura fallu presque dix ans pour y parvenir !

// Lire la suite de l’article sur le site de la Gazette