Marchant dans le sillage des communes de Malleval-en-Vercors puis Grenoble, le maire d’Eybens (Isère) a interdit l’utilisation de “produits phytopharmaceutiques de synthèse” sur le territoire de sa commune par arrêté municipal du mercredi 2 octobre. Il devient le troisième élu du département à mettre en place une telle mesure, bien que les chances de la voir perdurer sont faibles en raison du risque de poursuites judiciaires.

“La Ville souhaite (…) marquer sa volonté de protéger les habitants, la biodiversité et l’environnement, des dangers liés à l’usage des produits phytosanitaires chimiques”, explique le maire Nicolas Richard dans un communiqué. Une manière également pour l’édile de “rappeler l’urgence de la situation et d’inciter les pouvoirs publics à aller plus vite dans l’interdiction des pesticides”.

// Lire la suite de l’article sur le site de France 3 Régions