C’est une habitude : chaque année, à la même période, c’est la « rentrée des mobilités ». Le président du SMTC, Yann Mongaburu, a présenté les nouveautés qui attendent les usagers des transports en commun dans les mois à venir.

Le développement progressif du Pass Mobilités

Aujourd’hui, un Métropolitain peut emprunter un bus, louer un Métrovélo, faire du covoiturage, etc. Mais pour chacun de ces déplacements, il doit souscrire un nouveau service, acheter un titre ou un abonnement différent. Bientôt, il n’aura besoin que d’une seule application : le Pass Mobilités. Ce nouveau service sera testé à partir de novembre 2019 auprès de 200 volontaires avant d’être généralisé en septembre 2020. Il permettra de voyager sur les réseaux TAG, Transisère, TouGo, Pays Voironnais Mobilité et les TER. Il servira aussi à louer un Métrovélo. « L’objectif, c’est de faciliter les déplacements à l’échelle de l’aire grenobloise, et non-plus seulement de la Métropole », a déclaré Yann Mongaburu.

Une nouvelle grille tarifaire

Yann Mongaburu, président du SMTC.
Yann Mongaburu, président du SMTC.

Le titre Tribu change de nom et devient le titre Famille. Son tarif passe de 5,30 euros à 5 euros. Autre changement : la carte 30 voyages disparaît. Les voyageurs occasionnels sont invités à s’équiper de la carte OùRA. Cette disparition annonce la fin du ticket vendu à l’unité, prévue pour 2020, et son remplacement par le Pass Mobilités (qui seront disponibles dans les distributeurs automatiques Métromobilité).

Une offre de soirée doublée

Du dimanche au mercredi, les lignes de tramway A, B et C passent désormais toutes les 20 minutes entre 21 heures et 1h30. De leur côté, les lignes Chrono C1, C3 C4 et C5 circulent toutes les 30 minutes entre 21 heures et minuit. Les lignes C2, C6 et C7 augmentent aussi leur cadencement jusqu’à minuit. Du jeudi au samedi, les lignes A, B, C et E circulent jusqu’à 2h15, et les lignes Chrono C1, C2, C3, C4, C5, C6 et C7 roulent jusqu’à 1h15.

Des abris voyageurs rénovés

Les usagers l’ont sans doute remarqué : les abris voyageurs sont en cours de rénovation un peu partout dans la Métropole. Assises en bois, éclairage aux leds, écrans tactiles, nouvelle signalétique… Par ailleurs, 324 cadres publicitaires vont être retirés « en priorité aux abords des écoles et des groupes scolaires », selon Yann Mongaburu. Dans les espaces restants, 50% d’entre eux seront réservés aux commerces locaux et aux enseignes implantés dans l’agglomération grenobloise.

La ligne A prolongée jusqu’à Pont-de-Claix

L’extension de la ligne A jusqu’à Pont-de-Claix sera mise en service fin décembre 2019, avec deux nouvelles stations. Ce prolongement va compléter l’offre de transports en commun dans le sud de la Métropole où 140 000 déplacements sont réalisés chaque jour.

Les autres dossiers en cours

Le téléphérique entre Fontaine, la Presqu’île de Grenoble et Saint-Martin-le-Vinoux avance : le SMTC va lancer la phase de négociations avec les candidats qui ont été retenus pour construire ce nouvel outil. Le marché sera attribué en 2020, pour une mise en service en 2022-2023. Les études pour la création du « RER à la grenobloise » entre Grenoble, Rives, Bignoud et Clelles ont été également lancées. Plusieurs scénarios seront dévoilés d’ici la fin de l’année 2019, pour une mise en service à l’horizon 2025. Enfin, le projet du BHNS (bus à haut niveau de service) entre Grenoble et Montbonnot sera soumis à concertation préalable du 16 septembre au 31 octobre, pour une mise en service en 2022-2023.

En savoir plus

// Retrouvez cet article sur le site de Grenoble-Alpes Métropole

// Téléchargez le dossier de presse du SMTC

DP-rentree-A4-V3