Les travaux d’extension de la ligne de tram A avancent. Après la soudure symbolique des rails en mai dernier, reliant ainsi Echirolles au Pont-de-Claix, c’est au Pôle d’échanges multimodal (Pem) de sortir de terre, au niveau du nouveau terminus. Fin du chantier prévue mi-décembre.

Les travaux d’extension de la ligne de tram A avancent. Après la soudure symbolique des rails en mai dernier, reliant ainsi Echirolles au Pont-de-Claix, c’est au Pôle d’échange multimodal (Pem) de sortir de terre. Fin du chantier prévue mi-décembre.
Une passerelle piétonne de 45 mètres de long et de 6 mètres de haut a été installée pour permettre de relier le parking-relais, l’esplanade des mobilités et le terminus tramway en enjambant la plateforme ferroviaire.

Ce mercredi matin, le président de la Métropole, Christophe Ferrari, accompagné par le président du Syndicat mixte des transports en commun (SMTC), Yann Mongaburu, et le maire d’Echirolles, Renzo Sully, s’est rendu sur le chantier d’extension de la ligne de tram A pour constater l’avancement des travaux de construction du nouveau Pôle d’échanges multimodal et notamment de la pose récente de la passerelle piétonne permettant d’enjamber la plateforme ferroviaire en contrebas.

Deux arrêts supplémentaires

Pour rappel, deux arrêts supplémentaires (Edmée Chandon et Pont-de-Claix – l’Étoile) permettront demain au tram A de rejoindre Pont-de-Claix, au croisement de l’avenue Charles de Gaulle et du cours Saint-André. Le nouveau terminus (Pont-de-Claix – l’Étoile) sera relié à un nouveau Pôle d’échanges multimodal qui facilitera les pratiques des voyageurs entre les différents modes de transport : train, bus, Chronovélo, etc.

Une multitude de services

Le projet prévoit de nombreuses places de parking en stationnement libre ou en parking-relais.

Ce nouveau hub comportera notamment une passerelle piétonne de 45 mètres, une ligne Chronovélo sur le cours Saint-André, une consigne à vélos fermée et couverte de 95 places, 25 arceaux en accès libre, un parking relais de 51 places, un parking de stationnement libre de 19 places et une esplanade des mobilités. Cette dernière offrira un accès direct au quai de la future gare de Pont-de-Claix qui sera rapatriée et connectée au Pem. Un service de restauration, du style “foodtruck”, devrait par ailleurs s’y installer.

Un nouveau point de maillage important

De gauche à droite, Christophe Ferrari, président de la Métropole, Renzo Sully, maire d’Échirolles et Yann Mogaburu, président du Syndicat mixte des transports en commun.

« On est ici sur un point de maillage important du réseau, qui offre une véritable ouverture vers le sud », s’est exprimé sur place le président de la Métropole. « Ce nouveau Pôle d’échanges multimodal va permettre d’améliorer le réseau des transports en commun de l’agglomération et de fournir aux Pontois une alternative à la voiture individuelle moins couteuse. Il offrira aussi de nouvelles solutions de mobilité aux salariés des entreprises en développement de la Zone industrielle des Iles, comme Becton Dickinson, ou encore à ceux de la plateforme chimique du Pont-de-Claix ».

« Cet ensemble représente bien plus qu’une simple extension, a de son côté commenté Yann Mogaburu. Il s’agit d’une nouvelle porte d’entrée sur le réseau du territoire qui disposera de tous les services de mobilité et qui va permettre de reconnecter notre réseau de tramway à l’armature ferroviaire et au futur axe Chronovélo ».

Enfin, le maire d’Échirolles s’est félicité que le tram A abouche bientôt « sur une artère plus importante » que l’ancien terminus Denis-Papin, et que cette extension favorise davantage à l’avenir « le développement des liens entre les villes de Pont-de-Claix et d’Echirolles ».

Vue d’architecte du chantier, une fois livré.

En savoir plus

// Retrouvez cet article sur le site de Grenoble-Alpes Métropole