Chaque année, la Métropole propose gratuitement des projets éducatifs pour sensibiliser les plus jeunes à l’environnement. Près de 10 000 élèves par an, de la maternelle au CM2, participent à ces actions menées en partenariat avec l’Éducation nationale et animées par des agents de la Métropole ou des associations.

« La prise de conscience de l’importance de la préservation de l’environnement est une nécessité cruciale, rappelle Jérôme Dutroncy, vice-président de la Métropole délégué à l’environnement. Prendre en compte ces enjeux à tous les niveaux et partagée par le plus grand nombre est une volonté forte de la Métropole.

Les enfants peuvent, par exemple, visiter une ferme pédagogique avec l’association « Les fermes buissonnières », participer au Défi des écoles à énergie positive, appréhender les secrets de la biodiversité avec les jardiniers du parc de l’Île d’Amour ou encore apprendre à trier les déchets avec les Messagers du tri.

Jardinage pédagogique

Il existe 14 projets pédagogiques. Pour y participer, les enseignants doivent déposer un dossier sur le site de la Métropole. Les dates limites de candidatures varient selon les projets.

Aline a participé avec ses élèves au projet de jardinage pédagogique à l’Ile d’Amour : « Mes élèves vont rarement à la campagne. Je voulais qu’ils découvrent la nature, la croissance du vivant, des légumes qu’ils mangent. L’école a un rôle à jouer dans cette sensibilisation. Avec le jardinage, ils ont appris la patience, l’effort, et d’où vient ce qu’ils trouvent leurs assiettes. Et faire du compost les a vraiment intéressés. »

En savoir plus

// Lire l’article sur le site de Grenoble-Alpes Métropole