Le nouveau contrat signé entre le SMTC et l’entreprise JCDecaux prévoit que cette dernière gère les arrêts de bus et de tram jusqu’en 2031. Une clause prévoit la dépose de 324 panneaux d’affichage publicitaires. Rendez-vous était donné le mercredi 26 juin.

À l’arrêt Condorcet, situé sur le cours Jean Jaurès, le président du SMTC Yann Mongaburu se trouve aux côtés de Pascal Chopin, directeur régional de JCDecaux. Ils observent le travail des ouvriers de l’entreprise qui dévissent le panneau situé tout près de l’arrêt. C’est le premier parmi les 324 cadres qui seront déposés, représentant une baisse de surface publicitaire de 17 %. Le contrat signé entre le SMTC et JCDecaux en février 2019 (et qui va s’étendre jusqu’en 2031) amène un paradoxe pour le géant mondial de la publicité : retirer des panneaux publicitaires des arrêts de tram.

// Lire la suite de l’article sur le site de l’Essor