Chronovélo, c’est l’appellation de ce nouveau réseau de voies express qui devrait, vers 2022, permettre de constituer une liaison rapide pour les cyclistes entre le centre de Grenoble et quelques communes périphériques. Il prend la forme de pistes cyclables de 3 à 4 mètres de large, bidirectionnelles sur plus de 40 km. Avec une signalétique bien marquée pour se diriger et aussi assurer la sécurité, pour les passages piétons, les feux tricolores, les panneaux de circulation… Tout y est pour séduire la population. Objectif, tripler la part modale du vélo d’ici quelques années. Yann Mongaburu, vice-président de la métropole délégué aux déplacements, a confiance. En effet, d’autres résultats lui donnent raison : “lorsque nous avons modifié le plan de circulation dans le projet nommé “Cœur de ville, Cœur de métropole”, qui comprend de la piétonisation, des voies bus et des voies cyclables, nous avions indiqué vouloir doubler la part modale du vélo en cinq ans. Certains nous disaient que c’était impossible, pourtant seulement un an après la modification du plan de déplacements, la part modale du vélo a doublé, c’est dire à quel point les habitants peuvent aller très vite dans un changement des pratiques”.

// Lire la suite de l’article sur le site d’Actu Environnement