La Métropole gère 1 600 ouvrages d’art (ponts, passerelles, murs de soutènement), transférés par les communes en 2015 et le Département en 2017, représentant plus de 150 000 m² de tabliers de pont et 150 000 m² de murs de soutènement, d’une valeur patrimoniale globale de plus de 700 millions d’euros.

// Lire la suite de l’article sur le site du journal du Dauphiné Libéré