Lancée en 2014 par le gouvernement Ayrault afin de fédérer les acteurs du numérique afin que la France soit un pays qui compte dans ce domaine, la démarche French Tech a pris à Grenoble la forme d’une coopérative. Financée à la fois par les collectivités comme la Métropole de Grenoble et le Grésivaudan, par les participations de  ses coopérateurs et par la location de ses espaces et connexion la French tech a la grenobloise a dépassé, depuis son lancement le simple stade “d’espace-de-coworking-incubateur”  pour mener des projets comme la mise en place d’une formation de programmeur informatique – main d’oeuvre qui fait cruellement défaut en France – ou encore celui d’un fond d’investissement à destination des sociétés non couvertes par les fonds existants comme les Scop.

// Lire la suite de l’article sur le site de France Bleu