La Région Auvergne-Rhône-Alpes devient l’actionnaire majoritaire de la SPL (société publique locale) à hauteur de 51%. Grenoble Alpes Métropole porte dans le même temps sa participation au capital à 35% tandis que la Ville de Grenoble conserve 9% et le Département de l’Isère fait son entrée à hauteur de 5%.

// Lire la suite de l’article sur le site du journal de l’éco