Lors du comité syndical du jeudi 28 mars 2019, le SMTC a adopté la charte visant à créer une autorité unique de mobilités sur les territoires du Grésivaudan, du Voironnais et de la Métropole. Il rejoint ainsi la communauté de Communes du Grésivaudan et la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais qui ont respectivement adopté cette charte lundi 25 mars et mardi 26 mars. Proposée par la Région Auvergne Rhône-Alpes, cette charte a été rédigée en collaboration étroite avec Grenoble-Alpes Métropole, les territoires du Grésivaudan et du Voironnais, le Département de l’Isère et la Communauté de communes du Trièves.


Il s’agit d’un évènement sans précédent dans l’histoire des mobilités sur le territoire de la grande région grenobloise. Les habitants de notre région placent en effet depuis de nombreuses années les déplacements et la mobilité en tête de leurs préoccupations quotidiennes. Et les nombreuses initiatives ponctuelles prises dans le sens d’un rapprochement entre les territoires ont toujours été largement saluées par les citoyens, sans toutefois être à la hauteur des enjeux et des défis posés à notre territoire.


Avec l’adoption de la charte, la porte est désormais grande ouverte pour un travail précis et efficace, pour fixer les objectifs qui seront assignés à l’Autorité Organisatrice des Mobilités. Au-delà de l’urgence climatique et écologique, aujourd’hui connue de tous, c’est bien une opportunité unique qui est offerte aux élus de nos territoires pour travailler ensemble des solutions adaptées et concrètes, qui prouveront que par leur volonté et leur écoute, ils sont à même de porter les aspirations de leurs habitants.

Le temps est maintenant à l’action.
Yann MONGABURU

// Télécharger le communiqué en .pdf