Réduire, composter, valoriser, réparer, reconditionner, trier, recycler : à travers toutes ces actions et choix quotidiens, nous avons la capacité collective comme individuelle de réduire l’empreinte de nos activités productives, de surconsommation et gaspillage sur notre territoire. Le service public doit répondre à ce défi majeur de sortie de l’ère de l’usage unique, du jetable, du suremballage ou encore de l’obsolescence programmée afin de poursuivre notre cap vers un territoire zéro déchet.  

Ainsi, face au gaspillage alimentaire et après le succès d’un an d’expérimentation de leurs collectes auprès d’habitants et de restaurants, la Métropole s’engage dès à présent jusqu’à 2022 dans sa généralisation. Dans le même temps en milieu rural et péri-urbain, sera également renforcée l’incitation au compostage individuel et collectif, via notamment la fourniture gratuite des outils et formations aux bonnes pratiques.

Un nouvel engagement tenu : on avance !

Grenoble-Alpes Métropole n°14 - Février 2019