UN AVIS FAVORABLE

Du 24 septembre au 26 octobre 2018, le Plan de Déplacements Urbains a été soumis à enquête publique.

La commission d’enquête a approuvé le projet soumis à l’enquête publique prévoyant une structuration des déplacements autour d’une armature composée du ferroviaire (et d’un « RER à la grenobloise ») et des tramways, complétée par un réseau plus fin constitué des bus, du câble, des modes doux (vélos et marche) et de la voiture partagée, le tout articulé grâce à des points multimodaux et au « pass’ mobilité ».

Pour la commission d’enquête, « ce projet répond aux défis contemporains que nous devons absolument relever pour
lutter contre le réchauffement climatique et contre la pollution atmosphérique », même si « cette réponse pourrait être
plus rapide et puissante avec un budget à la hauteur de ces enjeux ».

// Retrouver l’intégralité du Communiqué de Presse du SMTC