Au second semestre 2019, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes lancera « la Captothèque », un service de prêt de micro-capteurs qui permettra à chacun « d’explorer la qualité de l’air et de contribuer à des études citoyennes ». Ce dispositif est fondé sur les enseignements de l’expérimentation Mobicit’Air conduite en 2016-2017 sur le territoire de l’agglomération grenobloise qui avait montré que la mesure individuelle constituait un levier puissant d’appropriation des enjeux de la qualité de l’air.

Dès cet hiver, l’expérimentation « CHECKBOX » mobilisera la Captothèque sur le territoire de Grenoble-Alpes Métropole. Elle vise à étudier comment les micro-capteurs connectés peuvent faciliter la compréhension de notre environnement et nos changements d’usages au quotidien. Ce projet se déroulera au cours de l’hiver 2018/2019. Il est financé par l’ADEME, Grenoble-Alpes-Métropole et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur http://www.captotheque.fr/ et demander votre capteur. Attention, nombre de places limité !

// Lire la suite sur le site d’Atmo Auvergne Rhône Alpes