Nous respirons tous le même air : un air qui ne s’arrête pas aux frontières communales, un air qui n’a pas de couleurs politiques ! Nous sommes tous où que l’on vive, travaille, se déplace exposés à ce fléau : les particules fines et oxydes d’azote qui attaquent les voies respiratoires et provoquent des maladies chroniques. Ces pathologies tuent 1 fois tous les 3 jours sur notre territoire : ne pas agir est coupable. Face à ce défi, nous agissons en cohérence sur les causes premières : celles liées au mésusage hivernal du chauffage au bois, celles liées au trafic routier dans son ensemble, celles liées au transport de marchandise en particulier. Avec une Prime Air Bois augmentée, la mise en oeuvre d’une Zone Faibles Emissions, des aides à la conversion des véhicules professionnels vers des moteurs GNV et électriques pour se libérer du diesel et des dispositifs nouveaux d’accompagnement aux changements d’usages de la voiture individuelle, nous relevons ce défi majeur pour notre territoire.

Grenoble-Alpes Métropole n°11 - Novembre 2018