Réduire les quantités de déchets textiles envoyées à l’incinération, favoriser le réemploi et garantir aux usagers que les textiles dont ils se séparent seront correctement réutilisés… Tel sont les objectifs de la Métropole qui vient de lancer 3 nouveaux types de collectes, en complément de l’offre actuelle proposée par de nombreuses associations ainsi que dans les déchèteries métropolitaines :

1 – Des conteneurs temporaires :

Collectes en conteneurs temporaires (à Seyssins, Quaix-en-Chartreuse, Seyssinet-Pariset, Bresson, La Tronche, Saint-Martin-d’Heres, Poisat) : du 15 septembre au 31 octobre, des conteneurs de collecte des textiles seront disposés sur des points de collecte identifiés et spécifiés par une cartographie en ligne (points verts).

2 – Une collecte de rue :

Une collecte de rue aura lieu à Varces-Allières-et-Risset ce 10 septembre, des sacs de pré-collecte ont préalablement été distribués dans les boites aux lettres des Varçois.

3 – Une collecte devant une école :

Une collecte accessible à tous sera proposée devant le groupe scolaire du Rocher au Fontanil-Cornillon, le jeudi 27 septembre de 13h à 18h30.

> Quels types de textiles ?

Textiles acceptés : vêtements et sous-vêtements, linge de maison, chaussures, sacs et peluches

Textiles refusés : textiles mouillés (risques de moisissures) et souillés (produits chimiques, graisse, terre et peinture).

> Où vont les textiles collectés ?

Tous les textiles recueillis partent dans un centre de tri industriel. En fonction de leur état ils seront répartis en 3 catégories :

1 – 62% seront réutilisés c’est-à-dire donnés ou revendus en boutique de seconde main en France ou bien à l’étranger.

2 – 31.5% seront recyclés selon différents procédés :

  • Coupe : découpés en carré, les textiles deviennent des chiffons pour l’industrie.
  • Défibrage : quand les fibres sont refilées, de nouveaux textiles sont fabriqués.Les chaussures redeviennent des semelles.
  • Effilochage : réduits en fibres, les textiles peuvent devenir du rembourrage de coussin, de l’isolant pour les bâtiments, des filtres…
  • Broyage : coupés en lanières ou broyés, les textiles peuvent intégrer des dizaines de produits : depuis le sol des terrains de sports, à la neige artificielle des sapins ! Car les fibres donnent de la flexibilité aux matériaux.

3 – 6.5% seront éliminés afin d’être valorisés énergétiquement.

// Toutes les consignes pour bien préparer votre don (.pdf)