La campagne de recrutement des volontaires pour la Coupe du monde féminine est lancée : 250 bénévoles sont recherchés à Grenoble.

Olivia et la mascotte Ettie.

Elle s’appelle Olivia. Elle est la première volontaire de la Coupe du monde féminine de foot qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet 2019. Cette étudiante en sports à l’Université Grenoble Alpes espère travailler plus tard dans l’événementiel sportif. C’est donc assez naturellement qu’elle s’est porté volontaire pour participer à l’organisation de la Coupe du monde.

« J’ai demandé à faire un master de management et on nous demande d’avoir de l’expérience, explique la jeune femme. Alors participer à cette Coupe du monde, ce sera quelque chose en plus sur mon CV (…). Et puis, c’est une opportunité unique de participer à un événement mondial qui laissera forcément plein de souvenirs ».

Alors que 2500 volontaires seront recrutés dans toute la France, le territoire grenoblois recherche 250 volontaires pour participer à l’organisation de ce Mondial. Ils aideront à l’accueil des spectateurs, des supporteurs, des journalistes, à la billetterie, aux transports, etc.

Trois conditions sont nécessaires pour candidater (sur Internet) : avoir 18 ans révolus au 1er mars 2019, être motivé pour devenir acteur dans l’organisation de l’événement, et être disponible les jours de formation (programmés en mai 2019) et de matchs. Le Stade des Alpes accueillera cinq rencontres, entre le 9 et 26 juin.

« Nous avons besoin de tout le monde »

Les organisateurs recherchent tous les profils : « Grenoblois ou pas, hommes ou femmes, bilingues ou non, jeunes ou moins jeunes, foot addicts ou pas, expérimentés ou novices ». « On souhaite un maximum de diversité », insiste Juliette Vachon, responsable du programme volontaires pour la région grenobloise

« Je suis une marraine ravie, heureuse et extrêmement fière de représenter la métropole pour cette Coupe du monde, sourit la championne française de skicross Ophélie David. Nous allons partager, j’en suis sûr, de grandes émotions et de grands moments. Mais un bel événement n’existe pas sans ses bénévoles. Vous aurez là une exceptionnelle occasion de montrer toute l’étendue de vos talents ».

« La Coupe du monde féminine marque la volonté de la Métropole de se positionner comme un lieu d’accueil d’événements sportifs nationaux et internationaux, rappelle Yannick Belle, vice-président de la Métropole délégué aux sports. Il y aura le Critérium en juin, les Internationaux de patinage en novembre et l’apogée, avec la Coupe du monde. Dans ce cadre-là, nous avons besoin de tout le monde ».

 

 

 

Trois conditions nécessaires

En effet, alors que 2500 volontaires seront recrutés dans toute la France, le territoire grenoblois recherche pas moins de 250 volontaires pour participer à l’organisation de ce Mondial qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet 2019 et pour partie au stade des Alpes. Trois conditions essentielles sont nécessaires : avoir 18 ans révolus au 1er mars 2019, être bien sûr motivé, et être disponible les jours de matchs et de formation (voir ci-dessous).

La Coupe du monde féminine en France

  • 24 équipes, 52 matchs.
  • Des matchs à Grenoble, Lyon, Le Havre, Montpellier, Nice, Reims, Rennes, Paris, Valenciennes
  • Ouverture au Parc des Princes (Paris) le 7 juin
  • Finale au Parc OL (Lyon) le 7 juillet

 

Les matchs prévus au Stade des Alpes à Grenoble

  • Dimanche 09/06 à 15h30
  • Mercredi 12/06 à 15h
  • Samedi 15/06 à 21h
  • Mardi 18/06 à 21h
  • Samedi 22/06 à 15h