Les derniers messages de l’Europe à la France donnent raison au travail que nous menons depuis plusieurs années sur le bassin d’air grenoblois. Ici, la pollution est responsable de la mort prématurée d’une personne tous les 3 jours. Face à cette alarmante réalité les mentalités évoluent : nous sommes la 2e agglomération française pour les trajets domicile-travail à vélo. Avec les territoires voisins, nous avons su entraîner de nombreux acteurs des mobilités vers une expérimentation exemplaire : des mesures ciblées lors des pics de pollution et un plan d’action pour la logistique durable. Nous construisons les conditions pour relever ce défi en renforçant le réseau de transport en commun, accompagnant aux changements de pratiques (notamment en matière d’autosolisme), incitant à changer de motorisation pour des véhicules moins polluants et l’acquisition d’appareils de chauffage à bois plus performants. Dans tous les domaines, 2018 est l’année où la Métropole accélère ses actions en faveur du bien vivre !

 

Magazine-Grenoble-Alpes-Metropole-n-05-MARS-2018