Sélectionner une page

La CCIAG (Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise) met en avant son bilan carbone en baisse. Avec 115 grammes de CO2 par kilowatt-heure vendu, la Compagnie bat ainsi son propre record. Un atout qu’elle entend bien valoriser alors qu’un appel d’offres se profile pour cette année 2018.

La Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG) vante son bilan carbone sur la saison 2016-2017. Avec un taux d’émission de 115 grammes de CO2 (dioxyde de carbone) par kilowatt-heure vendu, elle annonce « battre des records à la baisse de son taux d’émission ». En 2015-2016, ce taux était encore à 141 grammes par kWh.

La compagnie de chauffage vante un bilan carbone à la baisse : avec 115 grammes d'émission de Co2 par Kwh, elle bat ainsi son propre record. Thierry Duflot et Hakim Sabri, respectivement directeur et président de la CCIAG © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite, Thierry Duflot et Hakim Sabri, respectivement directeur et président de la CCIAG © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Ce chiffre positionne favorablement le chauffage urbain métropolitain par rapport aux énergies fossiles. À titre de comparaison, les autres énergies traditionnelles se situent à des niveaux supérieurs : 234 g/kWh pour le gaz naturel, 300 g/kWh pour le fioul domestique », fait savoir la CCIAG dans un communiqué.

// Lire la suite de l’article sur le site de Place Gre’Net

Share This