JBA – L’Ancien musée de peinture, symbole de l’importance de l’art à Grenoble, conserve de très beaux plafonds peints.

Jeudi 30 novembre, Eric Piolle a signé la convention qui lie la Ville avec l’État dans le cadre du label « Ville d’art et d’histoire » obtenu en septembre, dans le salon des mariages de la mairie de Grenoble.

« Ce label marque une démarche engagée autour d’un patrimoine. C’est l’avènement d’un projet culturel pour tout le territoire », s’est réjoui Éric Piolle, maire de Grenoble, qui a décrit la beauté de la ville et de ses montagnes en citant Yoann Bourgeois, l’un des directeurs du CCN2 (Centre Chorégraphique National de Grenoble) : « J’aime la dimension hétérogène et multiple des montages où l’humain n’est pas au centre ». L’obtention du label avait été annoncée en septembre dernier.

Fabrice Hugelé, président de l’Office de tourisme de la Métro, a de son côté adopté un discours plus prosaïque : « c’est un avantage de plus dans la compétition dans laquelle se sont lancées les agglomérations françaises. L’Office de tourisme va ainsi garder son leitmotiv, celui d’attirer plus de touristes. »

// Lire la suite de l’article sur le site de l’Essor