Sélectionner une page

Lancé au mois d’octobre, le Cairn, la monnaie du bassin de vie grenoblois, commence doucement à trouver sa place dans les portefeuilles et dans les tiroirs-caisses des commerçants. Reste maintenant aux fournisseurs à franchir le pas pour créer un cercle économique vertueux.

Pour payer quand on fait ses courses, il y a les espèces, le chèque, la carte bancaire et … les Cairn ! Cette monnaie locale a été lancée au mois d’octobre à Grenoble et dans une vingtaine d’autres communes d’Isère. Un Cairn est égal à un euro, et on s’en sert pour payer dans les commerces qui les acceptent. Il y en a 80 dans le département pour l’instant. L’association qui gère cette monnaie locale revendique 800 utilisateurs et 22 000 Cairn en circulation.

« Alors là, j’ai un billet de 20, un autre de 5, un de 2 … Au total je dois avoir un peu plus de 50 Cairn« , raconte Fodil en triant les billets « locaux ». Il travaille chez Heidsieck, un caviste près de la Place aux Herbes. « J’ai déjà eu quelques clients qui m’ont payé en Cairn, et moi je peux les utiliser pour aller manger au restaurant la Tête à l’Envers.« 

 

// Lire la suite de l’article sur le site de France Bleu Isère

Share This