Sélectionner une page

Les acheteurs publics sont nombreux : collectivités, universités, bailleurs, sociétés d’économie mixte, chambres consulaires, CHU… Pour que leurs projets profitent avant tout aux entreprises locales, la Métro vient d’organiser ses premières Assises de l’achat public ont été organisées.

Plus de 540 personnes, dont 200 entreprises, ont participé le 17 octobre dernier à ce qui est en Isère les premières Assises de l’achat public organisées conjointement par la Métropole, la Ville de Grenoble et la centrale d’achat public UGAP. Les entreprises ont pu échanger avec les acheteurs publics, s’informer sur la programmation des marchés pour les années à venir et exposer leurs prestations.

« L’achat public c’est tout type de prestation, technique ou intellectuelle, qui répond aux compétences des commandes publiques. Il y avait des représentants du BTP, les entreprises de réseaux, de services à la personne, la restauration scolaire, les architectes… », détaille le président de la Métropole, Christophe Ferrari. « Ces premières assises étaient devenues nécessaires, car il est important de pouvoir organiser la chaîne entre la commande publique, le besoin des collectivités, et l’entreprise qui y répond. Au bout de cette chaîne il ne faut pas oublier les retombées territoriales ». Car l’objectif est bien de favoriser l’économie locale : « il faut faire rebondir le plus de fois possible dans notre territoire, la pièce de un euro qui a été votée par l’acteur public ».

// Lire la suite de l’article sur le site de L’Essor

Share This