Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Comment se fait l’attribution des logements sociaux, selon quel processus, sur quels critères, dans quels délais ? Les explications de Christine Garnier, vice-présidente de la Métropole en charge de l’habitat, du logement et de la politique foncière, et François Molard, directeur du foncier et de l’habitat à la Métro.

Dans la vie, vouloir atteindre certains objectifs nécessite parfois de s’engager dans un véritable parcours du combattant. C’est parfois le cas pour ceux – et ils sont 15 000 actuellement dans l’agglomération grenobloise – qui désirent devenir locataires d’un logement social ou, s’ils sont déjà locataires, souhaitent changer de logement tout en restant dans le parc public.

Certains obtiennent un logement au bout de quelques mois, voire quelques semaines : tant mieux pour eux. Mais qui dit grande rapidité dit souvent situation d’extrême urgence (violence familiale, à la rue, etc.), ce qui n’est évidemment en rien enviable. D’autres, alors que le délai moyen d’attente est de 18 mois, attendent parfois plusieurs années et se demandent bien pourquoi.

// Lire la suite de l’article sur le site du Dauphiné Libéré

Share This