Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Durant le conseil métropolitain du 30 juin, les comptes administratifs ont pris une grande place dans les débats lors desquels la majorité a porté son bilan financier. Surtout, a été abordée la nouvelle gestion des parkings de l’agglomération. De quoi cristalliser les oppositions au sein des groupes majoritaires.

Les finances de la Métro ne sont pas au top ? Cela dépend des points de vue… Guillaume Lissy, conseiller communautaire et président du groupe des élus PASC (majorité), avance comme élément positif « une fiscalité mesurée ainsi qu’une capacité de désendettement qui reste dans la zone de sécurité ». Il répond alors à Jean-Damien Mermillod-Blondin (MA, opposition), qui n’a pas manqué de noter que « la dette réelle est de 578 M€. La capacité de désendettement s’élève, elle à 13,5 années. C’est un équilibre fragile qui doit tous nous alerter. » En effet, ce paramètre est censé rester au moins en dessous des 10 années pour être signe de bonne santé.

// Lire la suite de l’article sur le site de l’essor

Share This