Sélectionner une page

Durant le conseil métropolitain du 30 juin, les comptes administratifs ont pris une grande place dans les débats lors desquels la majorité a porté son bilan financier. Surtout, a été abordée la nouvelle gestion des parkings de l’agglomération. De quoi cristalliser les oppositions au sein des groupes majoritaires.

Les finances de la Métro ne sont pas au top ? Cela dépend des points de vue… Guillaume Lissy, conseiller communautaire et président du groupe des élus PASC (majorité), avance comme élément positif « une fiscalité mesurée ainsi qu’une capacité de désendettement qui reste dans la zone de sécurité ». Il répond alors à Jean-Damien Mermillod-Blondin (MA, opposition), qui n’a pas manqué de noter que « la dette réelle est de 578 M€. La capacité de désendettement s’élève, elle à 13,5 années. C’est un équilibre fragile qui doit tous nous alerter. » En effet, ce paramètre est censé rester au moins en dessous des 10 années pour être signe de bonne santé.

// Lire la suite de l’article sur le site de l’essor

Share This