Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Grenoble vit mardi son cinquième jour consécutif de pollution aux particules fines. Son maire EELV, Éric Piolle, était lundi sur franceinfo pour évoquer les mesures de restriction de la circulation.

Mardi 24 janvier sera le cinquième jour consécutif de pollution aux particules fines à Grenoble. Pour limiter les émissions nocives, les autorités ont déclenché des mesures de restriction de circulation, indique lundi France Bleu Isère. Les voitures immatriculées avant 1997 et les camions diesel antérieurs à 2001 devront rester au garage.

49 communes de l’agglomération concernées

L’arrivée de la vignette Crit’Air, testée pour la première fois lundi à Paris, est une bonne solution estime Eric Piolle lundi sur franceinfo : « Ces vignettes sont plus intelligentes que le système de circulation alternée. C’est plus progressif« , argue le maire EELV de Grenoble. « 8% du parc automobile ne pourra pas circuler mardi« , précise-t-il.

// Ecoutez l’interview d’Eric Piolle sur le site de France TV info en cliquant ici

// Lire la suite de l’article sur le site de France TV info en cliquant ici

Share This