Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Le centre-ville s’apprête à adopter un nouveau visage. Lancé en janvier 2016, par la Métro, le projet Cœur de ville-Cœur de Métropole voit peu à peu le jour. Après deux mois de concertation préalable, l’heure est au bilan. Christophe Ferrari, Eric Piolle, Yann Mongaburu et Ludovic Bustos ont présenté le 5 janvier dernier les résultats de la concertation. Les premiers changements seront effectifs dès le printemps 2017.

Il y apparemment du travail. Petit, pollué, bruyant, sale… Le constat du public sur le centre ville est sans appel. Avant de lancer sa concertation préalable en septembre dernier, la Métropole a choisi de recueillir les avis de nombreux acteurs sur la question. Acteurs économiques et associatifs ont pu pointer du doigt les limites du centre-ville. Et à l’heure de la présentation du bilan de la concertation, Christophe Ferrari, président de la Métropole était clair : « aujourd’hui se joue l’attractivité du cœur de Métropole ».

La revitalisation du centre-ville de Grenoble est devenue un enjeu majeur pour les élus de la Métro. « Le projet fait partie de cette révolution urbaine. Il y a deux objectifs : améliorer la qualité de vie et promouvoir le dynamisme commercial du centre-ville. Ça passe par la sécurisation des piétons, l’embellissement, la végétalisation du centre-ville », a déclaré Eric Piolle.

// Lire la suite de l’article sur le site Place de Gre’Net

Share This