Sélectionner une page

Le bassin grenoblois vit un pic de pollution sans précédent depuis 10 ans. L’occasion pour la métropole, l’Etat et le SMTC de tester le tout nouveau dispositif de lutte contre la pollution: les certificats qualité de l’air. Les voitures les plus polluantes doivent rester au garage. Une mesure qui séduit : le gouvernement a annoncé vouloir étendre le dispositif à l’ensemble du territoire.
Yann Mongaburu le président du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération Grenobloise) est notre invité.

Share This