Sélectionner une page

Fresque contre la sérophobie, « tram capote »… Les élus grenoblois, en lien avec de nombreuses associations et le SMTC, ont tenu à signifier leur engagement au sein de la journée mondiale de lutte contre le Sida, et leur solidarité à l’égard des campagnes de prévention ou d’information sur la maladie.

 

« On ne va pas vaincre le Sida en allumant des cierges ! » Telle est la profession de foi d’Emmanuel Carroz, adjoint à la ville de Grenoble en charge de l’Égalité des droits et de la vie associative.

En cette journée mondiale de lutte contre le VIH, le message porté par la municipalité se veut clair : « Notre rôle en tant qu’élus, c’est de permettre que l’information aille vers les gens. Il faut aller vers les personnes peut-être plus éloignées des soins ou des campagnes de prévention. On vaincra le Sida en parlant de fellation, de sodomie… Il ne faut pas avoir honte de sa vie sexuelle, mais il faut savoir se protéger, protéger ceux que l’on aime ou que l’on rencontre », insiste ainsi Emmanuel Carroz.

// Lire la suite sur le site de Place Grenet

photo-place-grenet

Un tram capote pour un objectif zéro Sida © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

 

 

 

Share This