Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Alors que la Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques de Marrakech (COP 22), se réunit jusqu’au 18 novembre, le président du Syndicat mixte de transports en commun (SMTC), Yann Mongaburu a réagi.

 

« Après les ratifications et l’entrée en vigueur du traité de Paris issu de la COP 21, la COP 22 doit permettre de passer à l’action et de renforcer les engagements des états pour des mesures concrètes et efficaces visant à limiter la dérégulation climatique à +1,5°C.

// Lire la suite de l’article sur le site de l’Essor

Share This