Sélectionner une page

Ségolène Royal relance le système des vignettes pour restreindre la circulation dans certaines zones urbaines et donc faire diminuer la pollution de l’air. Grenoble s’est déjà positionnée favorablement, mais l’idée ne fait pas l’unanimité du côté des usagers.

Les vignettes, qui donneront l’autorisation de rouler, ou pas, dans certains secteurs d’une cité, seront bientôt disponibles. Alors oui, le dispositif annoncé il y a plus d’un an par le gouvernement a pris du retard, mais Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, pense qu’il sera opérationnel dès le 1er juillet. Ce sera ensuite aux villes de choisir si elles l’adoptent. Grenoble a déjà fait savoir qu’elle entendait bien se servir de ces vignettes pour gérer les pics de pollution.

Pour Yann Mongaburu, président du Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglo de Grenoble (SMTC) et conseiller de la ville, le retoure en grâce de ce dispositif est « une bonne nouvelle ». Il va maintenant falloir s’attaquer à la mise en place sur le terrain.


Les écovignettes et Grenoble

// Lire la suite sur le site de France 3 Région

Share This