Sélectionner une page

Gre MagAu 1er janvier 2016, Grenoble et plusieurs communes de l’agglomération deviendront des « villes et villages à 30 ». Comprenez que la vitesse maximale autorisée sera limitée à 30 km/h sur l’ensemble des rues, à l’exception de quelques axes majeurs où il sera possible de rouler à 50 km/h. Ce changement de cadre est une façon de permettre à chacun de prendre sa juste place, réduire la pollution, augmenter la sécurité et la fluidité du trafic. Car il ne s’agit pas de ralentir pour ralentir. L’objectif est bien d’aller vers un apaisement de la ville, à l’image des nombreux réaménagements d’espaces publics que le budget participatif a fait émerger.

 

// Lire la suite sur le site de Gre Mag

Share This