Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Les tarifs des transports en commun grenoblois doivent être plus équitables. Le rapport rendu hier par l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise (AURG) l’affirme et pointe les inégalités.

Tout le monde ne paye pas le même tarif : l’usager paye moins cher quand il a moins de 26 ans ou plus de 65. Et pour ceux dont les revenus sont faibles, il existe une tarification solidaire. Mais le SMTC (Syndicat mixte des transports en commun), qui gère les transports de la métropole, a voulu vérifier si le “taux d’effort” était le même pour tous. En clair, si la part du transport dans le revenu disponible est la même pour tous.

 

// Lire la suite sur le site du Dauphiné Libéré

Share This