Sélectionner une page

Par ordonnance du 29 mai, le tribunal administratif de Grenoble a donc annulé l’arrêté du préfet de l’Isère en date du 3 octobre 2014, qui mettait fin aux compétences du SMTC (Syndicat mixte des transports en commun) de l’agglomération grenobloise.

// Lire la suite de l’article sur le Dauphiné Libéré

Share This