Sélectionner une page

Un an que Christophe Ferrari est à la tête de Grenoble Alpes Métropole et quelques mois en tant que président de la métropole grenobloise. L’heure est au bilan.

C’est sous le signe de l’unité que le président de Grenoble Alpes Métropole (Metro), Christophe Ferrari, a présenté son bilan de sa première année de mandat, le 12 mai dernier. Avec les représentants de la majorité, le président de la Metro a évoqué la construction de la métropole grenobloise qui doit s’appuyer sur trois piliers majeurs : le développement des services publics de proximité, l’aménagement du territoire tant au niveau économique, urbain que de la mobilité  et une démocratie nouvelle, plus participative ou les citoyens sont pleinement associés. « Notre territoire est divers. Nous allons investir sur les 49 communes afin que les citoyens puissent disposer de logements abordables pour tous et de qualité », indique Christophe Ferrari.

 

// Lire la suite sur le site de l’Essor.fr

 

 

Share This