Sélectionner une page
Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

les-echosOfficiellement dénommée Métropole depuis le 1er janvier, l’agglomération de Grenoble accélère la mutualisation des services de la mobilité. Pour encourager la transition énergétique, cette métropole de 450.000 habitants riche de 220.000 emplois privilégie désormais l’information de l’usager et l’hyperconnectivité. « M », un coach 2.0, officie sur le site Internet dédié et sa plate-forme MetroMobilité. Son application décline quatre outils de base : le calculateur d’itinéraire, l’info-trafic en temps réel, le prochain passage et un système d’alerte personnalisé. Elle intègre l’ensemble des façons de se déplacer : à pied, en vélo, tramway, bus, autopartage ou trains. « Il s’agit de ne pas opposer les modes de transport les uns par rapport aux autres, mais de les mettre en complémentarité », explique Yann Mongaburu, vice-président de la Métropole (…)

 

Share This